We build brands and digital experiences for your business!

Image is not available
Image is not available
Slider
SUPPORT POUR UNE QUALITE DE VIE DES PERSONNES ET DES COMMUNAUTES

image

 

 Ces pratiques agricoles inadaptées, à savoir, la culture sous brulis, l’utilisation abusive des produits chimiques, l’abattage des arbres pour la monoculture… appauvrissent les sols, détruisent la biodiversité et réduisent la productivité des cultures. 

Pour y remédier, plusieurs agriculteurs ont décidé avec l’appui de la FONDATION MARIE-ESTHER de passer un système d’agroforesterie en y associant surtout pour les cultures de rente comme le Cacao, les arbres fertilitaires.

L’apport de divers arbres fertilisants, est une alternative pour

  • s’adapter et atténuer les impacts environnementaux,
  • réduire l’utilisation des produits chimiques en fertilisant naturellement la biodiversité des sols
  • améliorer leur productivité tout en leur garantissant une certification biologique de leur production.

Car L’agriculture demeurant le principal moteur de la déforestation dans le monde, il est urgent de favoriser des interactions positives entre l’agriculture et les forêts.

Agroforesterie collective et participative des agriculteurs

Projet d’amélioration et d’adaptation des productions agricoles au changement climatique par une agroforesterie participative des agriculteurs de la sous-préfecture d’aboude

 La région de l’Agnéby-Tiassa, Zone forestière agricole située au Sud de la Côte d’Ivoire, n’est pas en marge de cette impasse favorisée par les activités humaines de ses populations en quête de survie.

La Région était couverte de forêt dense dominée par de nombreuses essences qui en constituaient sa principale richesse. L’action conjuguée des paysans et des exploitants forestiers a transformé une grande partie de ce capital forestier en jachère. En dehors des forêts classées, tout le domaine forestier rural a été abattu au profit de l’agriculture.  ----->

RESULTATS

  • Plus de 100 paysans concernés formés aux techniques d’agroforesterie
  • Plus de 300 ha reboisés
  • 4 villages reforestés