We build brands and digital experiences for your business!

Image is not available
Image is not available
Slider
Image

Le développement humain implique trois conditions essentielles: vivre longtemps et en bonne santé, acquérir un savoir et avoir accès aux ressources nécessaires pour jouir d'un niveau de vie convenable.

 

Suivant le Rapport Bruntland publié en 1987 par la Commission mondiale sur l'environnement et le développement, « Le développement durable est un mode de développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs ».

 

Le Développement humain Durable est la finalité des ODD en ce sens qu’il intègre les enjeux environnementaux (gestion économe des ressources naturelles, minimisation des atteintes à l'environnement, à la biodiversité, etc.)  au développement et à la qualité de vie des personnes et des communautés ; et ce, dans une perspective de très longue durée.

 

Cette contrainte de durabilité des ressources naturelles et de l’environnement doit nous amener à "changer de vie", à promouvoir une vie tournée vers "l'être" ou le bien être humain et non plus vers "l'avoir".

 

 

Notre approche du développement humain durable implique que les individus soient eux-mêmes les acteurs de leur développement. Et la participation des communautés de base aux différentes éco-activités définies ensemble est essentielle pour que le dispositif social fonctionne au profit de l’ensemble de la société et non au bénéfice de quelques-uns, garantissant à chacun l’égalité des chances dans la recherche de son épanouissement.

 

La  promotion du Développement humain durable pour laquelle œuvre la Fondation Marie-Esther est un cadre pour fournir aux personnes et à leur communauté, l’autonomie nécessaire à un comportement social digne et responsable.

Image
Image

LE DEVELOPPEMENT HUMAIN ET SOCIAL

 Le concept de développement humain et social recouvre la recherche d’un développement qui assure l’amélioration du bien-être humain déterminé par des caractéristiques personnelles (éducation, santé, libertés individuelles…) et collectives (cohésion sociale, niveau et répartition des richesses…).

 Le développement humain est fondé sur quatre aspirations essentielles :

  1. Vivre longtemps et en bonne santé.
  2. Accéder au savoir dans ses différentes dimensions.
  3. Disposer de ressources matérielles suffisantes pour mener une

vie décente.

  1. Participer librement à la vie communautaire et publique.

 

De ces aspirations du DH, découle notre programme de DHS fondé sur les perspectives de développement durable es ens’axant sur les points suivants :

  1. Santé Durable
  2. Education durable
  3. Développement communautaire

 Développés dans notre programme « Femmes et épanouies »

 

 

SANTE - NUTRITION

 

La santé est devenue, en matière de développement, une préoccupation importante.

Dans de nombreuses régions du monde, la fréquence des maladies d’origine alimentaire a clairement augmenté au cours de la dernière décennie

 

Parmi les menaces environnementales qui pèsent sur la santé dans le monde, on peut citer: les changements climatiques, l’appauvrissement de la couche d’ozone, la diminution de la diversité biologique, la dégradation des écosystèmes et la propagation de polluants organiques persistants.

 

Il convient de mettre au point un plan d’action de santé surtout dans les communautés locales rurales hors du champ d’action du secteur de la santé.

 

  • Améliorer la prise de conscience des déterminants de la santé
  • Favoriser la cohésion sociale et solidaire
  • Assurer la protection de la petite enfance
  • Veiller à la qualité de l’environnement
  • Créer des éco-activités génératrices de revenus
  • Créer des activités agricoles saines et durables respectueuses de l’environnement
  • Cultiver les plantes nutritionnelles et en faire la promotion

 

Plan d’action déployé dans le programme « Femmes Epanouies » de la Fondation Marie-Esther

 

Image
Image

EDUCATION DURABLE

 

L’éducation est la transmission de l’ensemble des formes d’apprentissages (savoir, savoir-être, savoir-faire)  qui assurent à chaque individu les capacités (physiques, intellectuelles, morales et techniques) d’affronter sa vie personnelle et de la gérer en étant un citoyen responsable dans la société dans laquelle il évolue.

 

La durabilité de cette éducation est l’impact attendu, qui n’est rien d’autre que  son appropriation et la transformation sociale observée chez l’individu et de son rapport avec la nature.

 

L’Education Durable qu’elle soit «  formelle, non formelle et informelle doit donner à chacun la capacité de mettre en place les principes du développement durable, en changeant ses propres attitudes, décisions et pratiques quotidiennes ».

 

L’Education Durable constitue pour la Fondation Marie-Esther le moyen et la finalité de chacune de ses actions et dont elle use pour promouvoir un développement durable  et conduire les personnes et les communautés à l’appréhension et la capacitation des enjeux du développement durable.

 

Une démarche d’Education Durable sous forme  d’axes prioritaires mène les actions de la Fondation Marie-Esther :

  • La Protection de la petite enfance (axe 1 programme « Femmes épanouies ») par la prise en charge globale en vue du développement globale des enfants
  • L’éducation et transformation sociale des personnes et des communautés à travers des IEC (Axe 2 Programme « Femmes épanouies »
  • La capacitation et le partage (Axe 3 Programme «Femmes épanouies ». Donner les moyens aux personnes et communauté de contribuer à créer un avenir viable dans un présent amélioré.
  • Communication pour le Développement Durable déployée dans le programme « Génération DD » Eduquer et conscientiser toutes les générations aux enjeux du développement durable au travers des moyens médiatiques et le partage des bonnes pratiques sociales et d’outils nécessaires à l’atteinte de nos objectifs. Celle d’une qualité de vie pour chacun et pour tous.

 

DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE

 

L’approche de développement des communautés est de ne pas dicter aux communautés ce sur quoi elles doivent travailler pour améliorer les conditions de vie de leurs citoyens,

 

mais de proposer des façons de faire, des principes d’action, que l’on peut résumer autour des trois principes suivants:

  • participation citoyenne;
  • concertation intersectorielle;
  • augmentation du pouvoir d’agir individuel et communautaire.

 

Dans cette approche, la Fondation par ses actions engage les communautés tant dans l’élaboration, la consultation des parties prenantes que lors de l’application du plan d’action de leur projet de développement orienté vers une transformation sociale et un développement durable.

Image